Machines à Rêver, art cinétique – LYON – du 12 au 29 mai 2016

DSCF8184

L’exposition « Machines à Rêver » de Lionel Stocard porte sur ses créations d’art cinétique principalement où le temps, l’espace et le mouvement sont mis à l’honneur. Machine à rêver, mobiles, installations. Vernissage jeudi 12 mai 2016 Visible sur rendez-vous du 12 au 29 mai 2016 Adresse: La Menuiserie, 3 rue Carquillat, 69001 Lyon 06 84 32 24 18

Concert Sliding Words

concert harponie

L’instrument « Harponie » a été fabriquée pour une collaboration avec les musiciens de Sliding Words, pour enfin donner un concert Trip Hop avec une écoute tout à fait originale puisqu’elle se fait au casque. Musique planante avec effets de nappes sonores envoutantes. Vidéo concert  

Salon Expérimenta

DSCF6936leg

La Machine à Rêver présentée au salon Expérimenta, invite à accéder à l’état de conscience ouvrant aux rêves lucides, qui font du rêveur un explorateur de son inconscient. Tournant sur elle-même, elle donne la sensation de flotter dans l’espace tel un cosmonaute en état d’apesanteur, sur la brèche entre l’équilibre et le vertige contrôlé. A la manière d’un architecte, Lionel joue sur le porte-à-faux et génère toute sorte de sensations à travers… Read More

Salon Expérimenta – Grenoble

plan1leg

Présentation de la Machine à rêver et son mobile sonore demi sphérique  du 8 au 11 octobre 2014. Cette installation a reçu le premier prix du public sur quarante cinq projets « Art-Science » au salon Expérimenta. Minatec 3 Parvis Louis Néel 38000 Grenoble

La Machine à rêver

machine à rêver 4630

La machine à rêver invite à accéder à l’état de conscience ouvrant aux rêves lucides, qui font du rêveur un explorateur de son inconscient. Tournant sur elle-même, elle donne la sensation de flotter dans l’espace tel un cosmonaute en état d’apesanteur, sur la brèche entre l’équilibre et le vertige contrôlé. A la manière d’un architecte, Lionel joue sur le porte-à-faux et génère toute sorte de sensations à travers des jeux de balancement…. Read More

Influence of gravity

DSC04276

Cette installation évocatrice du système solaire met en scène des sphères qui volent au travers d’une mécanique céleste. Hypnotique, cette composition de boules sans gravité au sol projette le spectateur dans l’espace et l’invite à embarquer dans un état de rêve éveillé. Il perd la notion de rattachement à son corps et oublie son rapport au sol pour flotter en état d’apesanteur. Commence alors un voyage lunaire où il sort de lui-même… Read More

Le rêvarium

abstraite rêvarium

Au centre, un simple lit qui tourne. Ecrin de nos fantasmes. Enclave protectrice où l’homme lâche enfin prise et retrouve sa paix d’enfant. Propice à l’imagination et aux songes. Tout autour de ce refuge, des sons hybrides qui gravitent. Cet espace introspectif est défini à travers un halo bleu, couleur froide qui symbolise à la fois l’expérience et le rêve, écho à la découverte intérieure et extérieure. Le spectateur est un spectacle… Read More

Les phénomènes du livre

DSC05619

Tout à la fois réaliste et extraordinaire, le livre est une invitation au rêve. Cette installation nous fait participer à une séance de spiritisme dans un monde surnaturel où les éléments flottent. Lionel sort le sujet du livre et le met en scène. De sujet il devient alors objet, de telle sorte que le spectateur en est le protagoniste. L’histoire que raconte le livre à l’intérieur existe de façon tangible, l’essence du… Read More

Temps suspendu

expo suspendue 1

L’homme s’est toujours préoccupé de la mesure du temps qui règle sa vie. Il a traduit l’insaisissable par des mécanismes paradoxalement lourds et massifs. Conçue comme un système horloger géant dont les engrenages se sont affranchis de leurs axes terrestres, cette installation évoque la magie du temps qui passe. Elle rend l’impalpable au temps, lui redonne sa dimension hors de portée, lui restitue son pouvoir irréel et in-captable. Le spectateur expérimente la… Read More

Chambre d’écoute

PDRM0271

Cet igloo mécanique en bois ajouré de 3 mètres de diamètre et 2,50 mètres de haut invite le visiteur à écouter une pièce musicale. Composée de mécanismes horlogers savamment désynchronisés et d’un système motorisé, cette installation utilise une composition sonore travaillée en six pistes qui est diffusée par une parabole tournoyant vers 16 réflecteurs dirigés au centre de l’igloo.
 Le spectateur expérimente des sensations décalées et se retrouve projeté hors du temps… Read More

<< Retour